Les brumes d’Avallach [La saga de la Lune #1] de Marah Woolf

Je ne sais pas vraiment ce qui m’a attiré dans ce livre. La couverture sans doute. Mais je ne regrette en rien mon achat. J’ai passé un superbe moment de lecture et il me tarde de lire la suite. Aujourd’hui je vous emmène au cœur de l’Écosse et de ses légendes.

Les brumes d'Avallach deMarah Woolf

Résumé : A la mort de sa mère dans un accident de voiture, Emma, 17 ans, est recueillit par un oncle et une tante vivant sur la petite île de Skye en Écosse. Elle qui vivait seule avec sa mère aux États-Unis, découvre la vie de famille avec son cousin et ses trois cousines. Très proche de sa cousine Amélie, la jeune fille s’adapte tant bien que mal à la vie brumeuse et humide de l’île. Mais voilà, alors qu’elle va aider les habitants de l’île à garder en vie des baleines échouées, elle rencontre Calum. Un superbe garçon, certes un peu étrange mais qui attire irrésistiblement Emma.

Autant Emma est attiré par Calum, autant celui-ci ne la remarque même pas. Du moins à l’école, parce qu’en dehors, il devient un garçon agréable. Ce qui finit de ravir le cœur de notre jeune américaine. Mais voilà, l’Écosse à ses légendes, et Emma se retrouve au cœur de l’une d’elles.

Mon avis : Il n’y a pas à dire j’ai apprécié ma lecture. Certes j’ai fais rapidement le parallèle avec Twilight de Stephanie Meyer. On est un peu dans le même scénario. Une jeune fille qui débarque dans un coin paumé, froid et humide et qui tombe amoureuse du garçon dont il ne fallait pas. Mais bon, là s’arrête la ressemblance.

J’ai bien aimé l’histoire. Emma n’est pas désagréable comme jeune fille. Elle essaye au mieux de vivre sa vie d’ado et se retrouve malgré elle prise dans un monde qu’elle ne connaissait pas. Rien que pour le divertissement je vous le conseille.

Extrait : « Calum discutait avec Amélie sans m’avoir accordé le moindre regard. Comme toujours. Peu après Erickson et lui récupérèrent leurs tasses fumantes et s’éloignèrent. Je pus enfin respirer normalement, et Amélie se tourna vers moi.

- Tu devrais te le sortir de la tête, Emma. Franchement, on ne joue pas dans la même cour que Calum, toutes les deux, me dit-elle en guise de réconfort.

Je hochais la tête d’un air maussade.

- Tu veux dire que moi je ne joue pas dans la même cour que toi. Toi, au moins, il te parle, alors qu’il m’ignore complétement.

- C’est vrai que c’est bizarre, admit-elle en avalant un autre brownie. D’habitude, il se montre poli avec tout le monde. Froid, mais poli. Mais avec toi, il est carrément grossier. Il pourrait au moins te dire bonjour.

Je laissai échapper un léger glapissement, le visage enfoui dans mes mains.

- « Bonjour » serait un bon début. Je peux m’empêcher d’imaginer beaucoup plus. [...] J’espère que tu n’esn parleras à personne, lui dis-je d’un ton menaçant.

- Je ne vois pas de quoi tu parles, répondit-elle d’un air innocent. Il y a tellement de garçons qui aimeraient bien sortir avec toi au lycée, et toi tu ne t’intéresses qu’au seul inaccessible. »

Extrait des Brumes d’Avallach de Marah Woolf, chapitre 4, pages 56 et 57.

8120098

À propos de lestribulationsdunelectricepassionnee

Voir tous les articles de lestribulationsdunelectricepassionnee

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

2 Réponses à “Les brumes d’Avallach [La saga de la Lune #1] de Marah Woolf”

  1. Froggy80 Dit :

    Il est dans ma PAL… J’ai bien hâte de le sortir :-) Merci pour cet avis !

    Répondre

Laisser un commentaire

Bibliothèque de Montfort le... |
Ronsardalapatate |
Poèmes de Michel |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Deslivrespourbb
| Camechappe
| thelifeisanart